Détails Actualités

Infos :
CELPAID FINANCES SA, le Système Financier Décentralisé qui permet à tout le monde de créer sa propre entreprise!

Les Etats-Unis infligent au Crédit Agricole une amende de 787,3 millions de dollars

Publié le 27/10/2015

La banque française est officiellement fixée sur l'amende qu'elle devra payer pour avoir enfreint les embargos américains sur certains pays: 787,3 millions de dollars, soit 693 millions d'euros, ce qui correspond approximativement à ce qui était attendu.
Crédit Agricole a écopé d'une amende de 787,3 millions de dollars pour avoir violé des embargos américains contre le Soudan, l'Iran, Cuba et la Birmanie, a annoncé mardi un régulateur new-yorkais.
Cette pénalité financière fait partie d'un accord conclu avec quatre autorités, qui accusaient la banque française d'avoir effectué des transactions en dollars entre 2003 et 2008 au nom d'entités et de personnes frappées par les sanctions économiques imposées par Washington.
Des transferts d'argent au profit d'entités sous embargo américain
Les autorités américaines accusent Crédit Agricole d'avoir transféré des milliards de dollars pour le compte d'entités soumises à des sanctions américaines en profitant d'une faille juridique aux États-Unis.
L'enquête s'est concentrée sur des pays comme le Soudan, Cuba et l'Iran et sur des opérations qui auraient été effectuées entre 2003 et 2008, selon ces sources.
En 2014, BNP Paribas avait écopé d'une amende de près de 9 milliards
Fin septembre, des sources américaines avaient indiqué à l'AFP que les antennes londonienne, parisienne, singapourienne et genevoise de Crédit Agricole CIB, la banque de financement et d'investissement du groupe, étaient concernées.
BNP Paribas s'était vu infliger une amende autrement plus lourde pour des faits similaires. En 2014, la première banque français avait ainsi accepté de régler près de 9 milliards de dollars au gouvernement américain.